Fraises & Rutabagas

> Chronique > Coup de coeur et déception

Coup de coeur et déception

Par aza, le

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas écrit une petite revue de mes commandes de CD. Vendredi dernier, le gentil facteur m’a livré un petit paquet contenant les derniers albums de きのこ帝国 (Kinoko Teikoku) et Sleepy.ab. Deux albums à l’univers assez proche mais qui après quelques écoutes s’avèrent très différents. L’un est une pépite émotionnelle alors que l’autre n’est qu’ennuie.

Voilà ma petite chronique de ces deux albums.


Kinoko Teikoku – Eureka

En mai 2012, le groupe nous avait déjà fait vibrer avec leur premier mini-album 渦になる (Uzu Ninaru). En ce début d’année 2013, ils nous reviennent avec Eureka un vrai full album. Il est entièrement écrit et composé par Satou, la chanteuse du groupe.
Calme et fort à la fois, cet album prend aux tripes. Bien qu’influencé par My Bloody Valentine, la production de l’album n’en oublie pas moins de mettre en avant la voix puissante de Satou. Ce mixe entre mur du son et clarté du chant donne une intrigante force rock à l’album. Il m’est difficile de mettre en avant un titre plus qu’un autre tellement chacun d’eux s’avèrent un vrai régale.
Avec cette album, le groupe gomme les défauts de leur première sortie. Cet album est plus direct, moins laborieux à l’écoute. Force est de constater que Kinoko Teikoku s’annonce être un des meilleurs groupes J-rock actuel.


Sleepy.ab – neuron

Neuron est le premier album de Sleepy.ab depuis le départ du batteur. Il est écrit, composé et produit par Kensuke Yamauchi, le guitariste.
Avec cet album le groupe fait un virage pop. Il dit au revoir aux ambiances radiohead-like et bonjour à une musique plus légère. Ce tournant aurait pu être intéressant si le groupe n’avait pas sorti cet album ennuyant et plat. Hormis quelques envolées lyrique magnifique dans les morceaux undo et Andromeda, le reste de l’album s’avère vide.
J’avoue que cela faisait longtemps que je n’avais pas écouté ce groupe. J’avais en mémoire la beauté des albums Fantasia, Travelling Fair et Palette. Pour moi, neuron est une grosse déception qui m’est difficile d’expliquer avec des mots. Je crois que je vais tenter d’oublier cette fausse note et garder en mémoire leurs anciens morceaux envoutant et magique.

Artistes liés: ,

One Response to “Coup de coeur et déception”

  1. Camille* dit :

    J’aime beaucoup le côté cataclysmique de la musique de Kinoko Teikoku.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *